Autres destinations, France Hexagonale, Guadeloupe

Pourquoi j’ai quitté la Guadeloupe pour venir en France Hexagonale ?

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de mon expérience de départ de la Guadeloupe pour venir vivre en France Hexagonale ou Métropole. C’était en août 2004, après un Bac ES au lycée générale et technologique de Rivière des Pères sur la Basse-Terre, je décidais de quitter ma famille ma mère et mes petits frères (qui sont des adultes maintenant) pour aller faire des études en Métropole. Je souhaitais vivre une expérience et découvrir ailleurs, bien que j’avais déjà fait 2 précédents voyages en Métropole à 10 ans puis à 17 ans.

En amont, j’avais entamé les démarches traditionnelles, donner 3 vœux d’études et fais ma demande de chambre étudiante en Métropole. Le destin a fait que j’ai été accepté pour le DUT Carrières Juridiques que je convoitais et reçu une proposition d’une chambre étudiante via le Crous en Seine Saint Denis. Ce jour là j’étais happy! 😊 Je me rappelle aussi que le départ a été très dure mais je savais au fond que partir allait m’ouvrir des portes et des possibilités. A mon arrivée en Métropole, j’ai été accueilli chez des amis de la famille avant d’aller dans ma chambre étudiante de 9m2 comprenant un lavabo et douches et toilettes mixtes à chaque étage , je ne vous dis pas mon sentiment d’insécurité😨(je suis resté dans ce logement pendant 2 ans puis j’ai eu un petit studio dans une autre ville suite à une nouvelle demande au Crous) Tant que j’étais chez la famille c’était top mais j’étais quand même pressé de découvrir mon nouveau chez moi.

Une fois arrivé dans cette chambre, la claque a été dure. Se retrouver seule sans sa maman et ses frères dans un lieu inconnu fut vraiment dure, surtout qu’à cette époque les moyens de communication n’étaient pas aussi développé. Au fur et à mesure je me suis habitué à cette vie loin de ma famille. A chaque vacances je retournais en Guadeloupe, maintenant 1 fois par an et quand mon job me donne l’occasion un peu plus. Les au revoirs étaients déchirants mais devenaient de plus en plus surmontables. C’est ainsi que depuis maintenant plus de 18 ans, je vis en Métropole, j’ai étudié, travaillé, rencontré mon mari et fondé notre propre famille, voyagé, rencontré des personnes incroyables et créé mon entreprise. La Métropole m’a ouvert des portes et fermés d’autres. C’est la vie! J’ai eu beaucoup d’opportunités et je remercie le tout puissant là haut pour toutes ces grâces !

Aujourd’hui, je réfléchie à rentrer au pays à court terme pour être plus proche de ma famille mais aussi pour revenir à l’essentiel à une vie plus simple car la Guadeloupe ce n’est pas seulement la farniente, les plages non non d’ailleurs quand tu y vis tu n’y vas pas aussi souvent, préoccupé par les activités quotidiennes.

La Guadeloupe c’est aussi la tranquillité, l’authenticité et le calme dans un cadre agréable. Comme partout il ya des mauvais côtés type le makrelaj car au pays les gens sont « macos », ils surveillent tout ce que tu fais. En Métropole t’en a aussi mais beaucoup moins. Mais si vous vous en fichez de ce que les autres pensent et que vous avez un boulot qui paie vous serez bien là bas. Le rêve quoi! J’aimerai aussi vivre en Angleterre, un rêve depuis très longtemps, depuis mes nombreux séjours et mon expérience de nounou et étudiante à Londres. J’ai fais une nouvelle tentative en 2020 pour y vivre mais le Covid19 a tout gâché aujourd’hui avec le Brexit, ce projet me semble lointain et difficilement réalisable même si je suis de nature positive mais là je vous avoue être dépassé ! A voir ce que l’avenir me réserve avec ma famille, j’ai confiance au tout puissant. Mais c’est sûr que l’envie d’évasion est plus que présente.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.